Retour
Nouvelle recherche

E280 Acide propionique

Substance à la mode
Utilisé en grande quantité
Les risques

Selon une étude australienne, on soupçonne l’acide propionique et les propionates de déclencher des troubles de comportement chez les enfants, notamment de l’hyperactivité, des troubles de l’attention et des troubles d’apprentissage tels que des insomnies. D’après une autre étude, on émet également l’éventualité d’un dérangement du métabolisme du glucose et des lipides que pourait provoquer l’acide propionique et ses sels et qui pourrait mener à des troubles du métabolisme glucidique et des mauvais taux de lipides dans le sang.

Suis-je concerné?

Autrefois, le contact avec de l’acide propionique apparaissait invraisemblable : Depuis 1998, cette matière a été interdite en Allemagne, mais au cours de l’harmonisation de l’UE, on l’autorisa à nouveau. Entre temps, selon les données d’un institut britannique renommé de recherches (Leatherhead Food International), l’acide est « beaucoup répandu » dans le pain préemballé, dans les gâteaux et les biscuits. En outre, la matière peut être ajoutée au Christmas Pudding très répandu en Grande Bretagne et au Polsebröd danois. D’après des enquêtes de la Commission Européenne sur la propagation des additifs alimentaires, il n’a pas été prouvé que les doses tolérées par les enfants et les adultes aient été dépassées. On a fixé des limitations quantitatives de 1 à 3 grammes par kilogramme d’aliment pour les différents produits.

Mais qu'est-ce-que c'est?

Vous voulez soutenir le travail du DR. WATSON ?

Faites un don

! Indication

Les additifs ne servent pas aux consommateurs mais aux fabricants d’alimentation industrielle. Leur but est de prolonger la durée de conservation et de réduire les coûts. L’organisme humain n’a pas besoin de ces produits chimiques. Il n’apporte aucun bienfait à la santé du consommateur. Au contraire certaines des substances ajoutées peuvent nuire à notre santé.

Les additifs autorisés sont considérés sans danger – toutefois seulement pour une quantité déterminée. Les autorités ne peuvent donner de garantie absolue de santé car ils ne sont pas informés des quantités utilisées pour chaque produit alimentaire et ne connaissent pas les quantités consommées.

Chacun doit donc savoir ce qu’il est prêt à endurer.

À cet effet DR. WATSON vous aide.

Les jugements de DR. WATSON sont professionnels et compréhensibles.

Pour sa banque de données d’ additif alimentaire, l’équipe de DR. WATSON a analysé et évalué des milliers d’études scientififques et les résultats ont été revérifiés par des experts.