Retour
Nouvelle recherche

E962 Sel d'aspartame-acésulfame

Substance particulièrment dangereuse
Substance à la mode
Altère le goût
Les risques

Suis-je concerné?

L’utilisation d’édulcorants est très exactement définie. Dans beaucoup d’aliments réduits en calories et sans sucre, les quantités sont limitées et varient entre 25 à 6000 milligrammes par kilogramme. L’aspartame est surtout utilisé dans les produits allégés et les produits diététiques et est souvent combiné avec l’acésulfame K (E 950). Ce sont généralement des aliments sucrés, comme par exemple les limonades, les boissons laitières, les spiritueux, les boissons alcoolisées, le pouding, le yaourt, le fromage blanc, les desserts aux fruits, les sucreries, ainsi que la crème glacée, les boîtes de conserves sucrées ou aigres-douces, la confiture ou les autres garnitures sucrées de pain. Les produits à goût soutenu, comme les boissons à base de bière, les soupes, les snacks et les salades fines peuvent parfois obtenir un goût sucré par l’aspartame. Il est aussi vendu sous forme de poudre sucrée ou sous forme de pilules.

Mais qu'est-ce-que c'est?

Le sel d'aspartame-acésulfame est une combinaison des édulcorants aspartame et acéfulsame qui contiennent pour 64 pour cent de l’aspartame et pour 35 pour cent de l’acéfulsame. Le mélange est 350 fois plus sucré que le sucre normal. Après avoir été consommé, le sel d'aspartame-acésulfame est transformé en ses composants, l’aspartame et l’acéfulsame. Dans le corps, l’aspartame est transformé en acide asparaginique, en phényle d’alanine et en méthanol. L’acésulfame est éliminé par les reins sans avoir subi de transformation. Le sel d'aspartame-acésulfame n’a presque pas de calories parce qu’on l’utilise seulement en petite dose à cause de sa puissance édulcorante assez grande.

Vous voulez soutenir le travail du DR. WATSON ?

Faites un don

! Indication

Les additifs ne servent pas aux consommateurs mais aux fabricants d’alimentation industrielle. Leur but est de prolonger la durée de conservation et de réduire les coûts. L’organisme humain n’a pas besoin de ces produits chimiques. Il n’apporte aucun bienfait à la santé du consommateur. Au contraire certaines des substances ajoutées peuvent nuire à notre santé.

Les additifs autorisés sont considérés sans danger – toutefois seulement pour une quantité déterminée. Les autorités ne peuvent donner de garantie absolue de santé car ils ne sont pas informés des quantités utilisées pour chaque produit alimentaire et ne connaissent pas les quantités consommées.

Chacun doit donc savoir ce qu’il est prêt à endurer.

À cet effet DR. WATSON vous aide.

Les jugements de DR. WATSON sont professionnels et compréhensibles.

Pour sa banque de données d’ additif alimentaire, l’équipe de DR. WATSON a analysé et évalué des milliers d’études scientififques et les résultats ont été revérifiés par des experts.