Retour
Nouvelle recherche

E556 Silicate alumino-calcique

Les risques

Suis-je concerné?

Le dioxyde de silicium et les silicates sont autorisés comme séparateurs dans certains aliments. Ils servent à ce que les poudres de soupes et les soupes en sachets ne fassent pas de grumeaux, que le sel soit fluide et que les tranches de fromage empaquetées ne collent pas les unes aux autres. Sous forme de poudre fine, ils peuvent bien incorporer les colorants et les émulsifiants aux aliments. Pour le E 553b, il existe aussi d’autres autorisations. Grâce à cet additif, les chewing-gums ne collent pas à leurs papiers et les grains de riz, les fruits en gelée ou les saucisses ne collent pas les uns aux autres. Sur le chewing-gum, la poudre de talc est très visible.

Mais qu'est-ce-que c'est?

« Silex » vient du latin et peut être traduit par caillou. La silice est le deuxième élément de la terre. Ainsi, on en trouve beaucoup dans la terre et dans les minéraux, mais également dans beaucoup de plantes telles que l’arnica, les prêles ou le blé. Le dioxyde de silicium et les silicates sont des combinaisons de silice et peuvent être déclarées sous le nom de silice. Il s’agit d’une poudre fine qui sous forme de séparateur permet aux aliments poudreux de garder leur fluidité et empêche d’autres produits de se coller. Le E 551 est extrait de sable de quartz ; le E 552 de sable de quartz ou d’autres matières riches en silice d’origine naturelle ; le E 553a chimiquement et synthétiquement de magnésium et des silicates ; le E 553b (aussi appelé talc) de stéatite ; le E 554 ; le E 555 et le E 556 chimiquement et synthétiquement de silicates de sodium, potassium, calcium ou aluminium. Le silicate d’aluminium (E 559) est une substance présente dans la nature.

Vous voulez soutenir le travail du DR. WATSON ?

Faites un don

! Indication

Les additifs ne servent pas aux consommateurs mais aux fabricants d’alimentation industrielle. Leur but est de prolonger la durée de conservation et de réduire les coûts. L’organisme humain n’a pas besoin de ces produits chimiques. Il n’apporte aucun bienfait à la santé du consommateur. Au contraire certaines des substances ajoutées peuvent nuire à notre santé.

Les additifs autorisés sont considérés sans danger – toutefois seulement pour une quantité déterminée. Les autorités ne peuvent donner de garantie absolue de santé car ils ne sont pas informés des quantités utilisées pour chaque produit alimentaire et ne connaissent pas les quantités consommées.

Chacun doit donc savoir ce qu’il est prêt à endurer.

À cet effet DR. WATSON vous aide.

Les jugements de DR. WATSON sont professionnels et compréhensibles.

Pour sa banque de données d’ additif alimentaire, l’équipe de DR. WATSON a analysé et évalué des milliers d’études scientififques et les résultats ont été revérifiés par des experts.