Retour
Nouvelle recherche

E150a Caramel de sulfite caustique

Les risques

Suis-je concerné?

Le caramel est par exemple utilisé pour donner une belle couleur marron aux boissons alcoolisées, comme le whiskey, le brandy, le cidre, les spiritueux au blé, l‘eau-de-vie, le rhum, la bière, le grappa et autres. La substance doit être mentionnée, si l’aspect extérieur de la saucisse emballée, des sauces préparées et du vinaigre, ainsi que celui des aliments sucrés tel que la confiture, la confiserie et les boissons de Coca-Cola a été mis en valeur pour la vue. La coloration artificielle est interdite dans le pain, les petites pâtisseries, le cacao, le chocolat, le thé ou le café parce qu’ici une couleur intensive marron pourrait tromper le consommateur en ce qui concerne sa qualité, par exemple par une quantité plus élevée de blé complet, de café et de chocolat.

Mais qu'est-ce-que c'est?

Les colorants marron au caramel sont formés dans un ménage lorsqu’on chauffe les aliments aux amidons et au sucre. Dans l’industrie, la formation de colorants de caramel de sulfite caustique est accélérée par divers produits chimiques comme les acides, les hydroxydes, les carbonates, les phosphates, les sulfates ou les sulfites. Ainsi, on forme soit le E 150a (caramel ordinaire), le E 150b (caramel de sulfite caustique), le E 150c (caramel ammoniacal), soit le E 150d (caramel au sulfite d’ammonium). Les couleurs peuvent aller du marron au noir. Un arôme allant d’un goût amer à un goût sucré et l’odeur du caramel et du sucre chauffé sont typiques.

Vous voulez soutenir le travail du DR. WATSON ?

Faites un don

! Indication

Les additifs ne servent pas aux consommateurs mais aux fabricants d’alimentation industrielle. Leur but est de prolonger la durée de conservation et de réduire les coûts. L’organisme humain n’a pas besoin de ces produits chimiques. Il n’apporte aucun bienfait à la santé du consommateur. Au contraire certaines des substances ajoutées peuvent nuire à notre santé.

Les additifs autorisés sont considérés sans danger – toutefois seulement pour une quantité déterminée. Les autorités ne peuvent donner de garantie absolue de santé car ils ne sont pas informés des quantités utilisées pour chaque produit alimentaire et ne connaissent pas les quantités consommées.

Chacun doit donc savoir ce qu’il est prêt à endurer.

À cet effet DR. WATSON vous aide.

Les jugements de DR. WATSON sont professionnels et compréhensibles.

Pour sa banque de données d’ additif alimentaire, l’équipe de DR. WATSON a analysé et évalué des milliers d’études scientififques et les résultats ont été revérifiés par des experts.