Retour
Nouvelle recherche

E959 Neohesperidin Dihydrochalcon

Les risques

Jusqu’à présent, on n’a observé aucun effet nocif concernant la néohespéridine.

Suis-je concerné?

Le E 959 est autorisé en Allemagne depuis 1996, mais on ne peut seulement utiliser un maximum de 10 à 400 milligrammes par 100 grammes de produit allégé ou produit réduit en sucre. La substance édulcore surtout les limonades et d’autres boissons rafraîchissantes, les poudings, le fromage blanc et d’autres produits laitiers, la glace diabétique, les sucreries et les chewing-gums sans sucre. Le goût de la margarine, des ersatz de viande en lipides végétaux sont également améliorés par le E 959. Dans la cuisine et à table, on s’en sert également comme édulcorants.

Mais qu'est-ce-que c'est?

La substance de départ du E 959 se trouve dans les zestes d’agrumes. On le dissout avec de la base d’alcali et, après une courte transformation chimique, on obtient de la néohespéridine DC. Cette poudre blanche qui édulcore 1500 fois plus que le sucre normal, couvre le goût amer et salé des ajouts minéraux, des extraits et des vitamines dans les produits de santé et diététiques artificiels. Son arrière-goût rappelle quelquefois celui de la réglisse et quelquefois celui du menthol. La néohespéridine DC donne un goût crémeux aux produits réduits en graisse et reste sucré lorsqu’on le cuit. La néohespéridine offre une variante sans calories, appropriée aux personnes diabétiques et pas trop nuisible pour les dents. Combinés avec d’autres édulcorants, ils peuvent se renforcer et peuvent finalement économiser la quantité d’édulcorants.

Vous voulez soutenir le travail du DR. WATSON ?

Faites un don

! Indication

Les additifs ne servent pas aux consommateurs mais aux fabricants d’alimentation industrielle. Leur but est de prolonger la durée de conservation et de réduire les coûts. L’organisme humain n’a pas besoin de ces produits chimiques. Il n’apporte aucun bienfait à la santé du consommateur. Au contraire certaines des substances ajoutées peuvent nuire à notre santé.

Les additifs autorisés sont considérés sans danger – toutefois seulement pour une quantité déterminée. Les autorités ne peuvent donner de garantie absolue de santé car ils ne sont pas informés des quantités utilisées pour chaque produit alimentaire et ne connaissent pas les quantités consommées.

Chacun doit donc savoir ce qu’il est prêt à endurer.

À cet effet DR. WATSON vous aide.

Les jugements de DR. WATSON sont professionnels et compréhensibles.

Pour sa banque de données d’ additif alimentaire, l’équipe de DR. WATSON a analysé et évalué des milliers d’études scientififques et les résultats ont été revérifiés par des experts.